Notre volonté est de remettre l’humain et donc le citoyen au centre de l’action et des décisions communales.

Notre action sera faite d’écoute et de concertation pour créer les meilleures conditions d’un travail collectif fait de volontarisme, mais aussi de réalisme et de pragmatisme.

Notre ambition est de conduire un développement maîtrisé, ambitieux et durable de la commune au bénéfice des générations actuelles et futures.

Pour accompagner ce projet, nous voulons :

  • Assurer une réelle dynamique budgétaire, avec la mise en place d’une gestion financière optimisée, équilibrant l’utilisation des fonds propres, l’apport en subventions et le recours à l’emprunt.

  • Contenir les dépenses de fonctionnement en travaillant sur une évolution de l’organisation alliant efficacité et rationalisation.

Nous prenons l’engagement de ne pas faire évoluer les taux actuels d’imposition tant que la mise en fonction des nouveaux équipements ne l’exige pas.

LE VIVRE ENSEMBLE

L’ouverture, le dialogue, la concertation et la participation sont les moteurs de notre projet. En associant les différentes dimensions du lien social nous avons l’ambition de recréer un cadre de vie dynamique qui favorise l’appartenance à ce village que nous partageons et aimons tant.

Associer et consulter les Brindasiens :

  • Ouvrir des commissions municipales pour enrichir le débat démocratique.
     

  • Créer des groupes de travail centrés sur des projets précis dans lesquels vous pourrez vous impliquer, dans une logique de travail collaboratif, pour trouver les solutions répondant aux besoins .
     

  • Organiser et animer des rencontres régulières avec les habitants de chaque quartier.
     

  • Favoriser l’usage des nouvelles technologies pour mieux vous faire participer.

Développer la cohésion sociale :

  • Mettre en place un conseil municipal de jeunes pour promouvoir la participation et la citoyenneté.
     

  • Construire avec la génération 16-25 ans un incubateur d'idées. Espace de créativité pour permettre aux jeunes de se retrouver, d'innover, d'expérimenter.
     

  • Créer un pôle de la vie associative pour soutenir le lien social et faciliter le développement des initiatives locales.
     

  • Renforcer le rôle et les actions du CCAS pour améliorer les services aux habitants, la solidarité et la prévention.
     

  • Développer une offre de santé adaptée aux enjeux et besoin du territoire en collaboration avec l’ensemble des acteurs du secteur (les praticiens, l’Agence Régionale de Santé, le conseil régional, les habitants, les parties prenantes élargies (résidences séniors, Communauté des Communes des Vallons du Lyonnais, …).
     

  • Appliquer le quotient familial aux tarifs municipaux concernés (garderie, restauration scolaire).

Agir sur la qualité de vie :

  • Mettre aux normes d'accessibilité les lieux publics, conformément à la réglementation.
     

  • Développer des actions de prévention-sécurité des personnes (ex : plan de formation aux gestes qui sauvent : PSC1 - Prévention et Secours Civiques de niveau 1).
     

  • Redynamiser les missions de la police municipale et développer les moyens de préservation des lieux publics, en lien avec les services spécialisés de la Gendarmerie.
     

  • Améliorer la signalétique et la sécurisation des passages protégés.
     

  • Simplifier et adapter l’accès à l’information pour les personnes vieillissantes et/ou porteuses d’un handicap.
     

  • Renforcer l’action citoyenne sur tous les sujets qui touchent de près ou de loin au lieu de vie.
     

  • Repenser le fonctionnement des espaces de stationnement.

L'AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE

Les champs d'application des politiques d'aménagement du territoire peuvent être divers : armatures et réseaux urbains, habitat, planification et priorités en matière d'infrastructures et de grands équipements considérés comme « structurants ». Nous voulons favoriser une appropriation pérenne du territoire en imaginant et pilotant son développement, plutôt qu’en le subissant.

Ainsi nous vous proposons de participer à l’élaboration et la mise en œuvre d’un projet qui s’inscrive à la fois dans le temps long et le temps court afin de donner à notre cadre de vie un cachet, une harmonie et une cohérence durables.

Maîtriser l’urbanisation​ :
 

  • Rendre plus attractif le centre bourg, notamment en redonnant vie au projet de création de la rue Jean-Guy Mourguet.
     

  • Engager dès le début du mandat une étude de centralité pour préparer la future révision du PLU.
     

  • Développer une politique ambitieuse d’acquisition foncière et assurer la maitrise publique des principaux projets d’urbanisation.
     

  • Imaginer et préparer le Brindas de 2040 que nous voulons collectivement.

Développer les projets structurants

  • Etre exigeant sur la qualité du bâti et de l’environnement des constructions.
     

  • Reprendre la main sur le projet d’aménagement de la ZAC des Verchères, pour le rendre cohérent avec les conclusions de l’étude de centralité à venir. Et faire aboutir dans un délai maîtrisable la réalisation de la maison d’accueil des seniors.

Faciliter la vie économique :

  • Créer des espaces de bureaux au centre bourg ou à proximité pour accueillir de nouveaux acteurs économiques.
     

  • Protéger et accompagner un développement pérenne de l’activité commerçante de proximité.
     

  • Aider le monde agricole à sauvegarder son activité et à valoriser sa production. Il contribue largement à la protection de notre environnement et à la qualité de notre alimentation.
     

  • Etre à l’écoute de tous les acteurs économiques et favoriser le lien vers la CCVL, pour répondre au mieux à leurs besoins.

LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE ET LES DÉPLACEMENTS

Au-delà d’être un sujet en soi, la transition écologique doit devenir un mode de pensée applicable à toutes nos initiatives. Notre commune doit devenir exemplaire et nous voulons entraîner le plus grand nombre pour faire évoluer ses modes de vie et de consommation. Le chemin est long et la marche haute : il nous faudra à la fois commencer rapidement par des actes symboliques, marquant les esprits et préparer des changements plus radicaux sur le moyen-long terme

Respecter la planète :

  • Mettre en œuvre une politique volontaire de végétalisation et de perméabilisation de l’espace urbain.
     

  • Créer des espaces communs pour développer des micro-jardins partagés.
     

  • Construire un plan de diminution de l'empreinte carbone des bâtiments communaux.
     

  • Renforcer la mise en application des règles de protection de la planète dans les marchés publics.
     

  • Créer un poste d’animateur écologique pour favoriser l’éducation à l’environnement.

Faciliter la mobilité :

  • Élaborer immédiatement un vrai plan de circulation, en lien avec l’aménagement du territoire, qui rationalise et facilite le stationnement. Ce plan veillera également à définir les impératifs de gestion et de mise en œuvre de la sécurisation des voiries.
     

  • Créer les conditions les plus favorables pour une amélioration de la desserte locale et faire monter le bus C24 jusqu’à Brindas (ex : créer un parc relais).
     

  • Développer un réseau de cheminement piétonnier et cycliste, en commençant par les abords des lieux publics.

LE PATRIMOINE COMMUNAL

Avec l’évolution démographique les besoins d’équipements sont au centre du bon fonctionnement d’une commune. Pour que le patrimoine communal reste adapté, il convient à la fois de moderniser l’existant et de prévoir son extension. Il importe de mettre en œuvre une politique de gestion de ces moyens faite d’anticipation, de réalisme, de clairvoyance et de dynamisme.

Le plan pluriannuel d’investissement permettra de lisser l’effort à la fois pour répondre à temps aux nouveaux besoins et éviter que l’entretien des bâtiments ne soit utilisé comme variable d’ajustement d’une gestion financière hasardeuse.

Les Ecoles :

  • Contexte : Avec une fréquentation aujourd’hui de plus de 700 élèves et une projection d’un besoin d’accueil d’environ 900 élèves à l’horizon 2027, les équipements scolaires actuels ont atteint leur limite. Il est donc devenu essentiel de pouvoir disposer d’écoles adaptées et positionnées de manière réaliste sur le territoire de la commune.
     

  • Enjeux : Offrir aux enfants, aux enseignants, au personnel municipal et aux intervenants un environnement de travail à taille humaine, adapté aux exigences d’accueil, d’apprentissage et d’épanouissement.
     

  • Plan d’actions :

    • La construction d'un deuxième groupe scolaire près du collège, opérationnel à la rentrée de septembre 2022.
       

    • Un plan de rénovation et d’adaptation des locaux actuels sera mené en parallèle. Son objectif est de recréer les espaces nécessaires au bien-être des enfants.

Les autres équipements :

  • Définir dès 2021 un plan d’investissement avec l’objectif de maîtriser l’ordonnancement des projets d’aménagement et de restructuration (Salle des fêtes, Cimetière, Ancienne école des filles, etc…).
     

  • Faire aboutir dans un délai raisonnable et maîtrisé la réalisation de la maison d’accueil des seniors avec une salle communale intergénérationnelle.
     

  • Avoir une politique volontaire et cohérente de réponse aux besoins d’équipements sportifs, en lien avec la CCVL (Communauté des Communes des Vallons du Lyonnais).

Pour vous abonner au blog