dFichier 11X.png
dFichier 11X.png

INDEMNITÉ DES ÉLUS : ON N' EST JAMAIS MIEUX SERVI QUE PAR SOI MÊME

Un conseil essentiellement consacré à l’investiture de 2 nouveaux conseillers dans la liste majoritaire.

Au-delà de cet aspect purement administratif, nous avons relevé 2 points qui méritent d’être partagés tant les comportements et les attitudes en disent long sur l’état d’esprit qui règne au sein du landerneau politique local !....


Pour l’élection de l’adjoint aux travaux, nous avons assisté à un spectacle édifiant.

Soucieux de tirer profit de ses accointances opportunes, tissées lors des élections de 2020 avec la liste majoritaire, M. Giraud représentant de la liste « Brindas avec Vous » s’est présenté au dit poste !

La cocasserie de la situation conduit à ce qu’il recueille tout de même 4 voix. Finalement c’est le ver qui est dans la pomme révélant l’existence d’une amorce de tiraillement au sein de l’exécutif ?

Nous nous sommes abstenus ne voulant pas être complices de cette mascarade.

La personne élue au poste d’adjoint aux travaux est M. Dupré Bertrand.


L’autre point qui a retenu notre attention concerne les finances.

L’énoncé de la délibération dit ceci :

« Afin de pouvoir intégrer des dépenses non prévues tout en respectant l’équilibre budgétaire, il convient de procéder à une décision modificative incluant plusieurs réajustements dans les sections de fonctionnement. En effet, cette décision modificative est justifiée par plusieurs augmentations successives impactant d’une part les charges de personnel et d’autre part, dans une moindre mesure, les indemnités des élus : augmentations du SMIC, augmentation du point d’indice de 3.5%, reclassement des catégories C et B et le versement de la prime inflation. »


Comment dans une période aussi tendue financièrement pour la commune, la majorité peut-elle ne pas montrer l’exemple ?

Il va de soi que les augmentations du personnel sont largement justifiées. Par contre, nous ne pouvons cautionner cette désinvolture voulant qu’à la question de savoir pourquoi la majorité ne renonce-t-elle pas à l’octroi d’une revalorisation de ses indemnités, le Maire réponde sans vergogne que c’est son choix et qu’il l’assume…. On n’est jamais mieux servi que par soi-même.

De notre point de vue c’est une forme très personnelle d’illustrer la gestion « de bon père de famille », telle que le revendique M. le Maire.

Nous ne pouvons cautionner une telle désinvolture. Aussi, bien malgré nous au regard des différents points formulés dans cette délibération que M. le Maire n’a pas voulu désolidariser et pour ne pas sombrer dans une forme de renoncement en validant de facto le choix d’user de l’augmentation mécanique des indemnités des élus, nous nous sommes abstenus sur ce vote.


71 vues

Pour aller plus loin

Naviguez plus simplement en découvrant les derniers posts du blog en cliquant ci-contre ou en vous rendant directement sur les différentes rubriques du blog :